... ou comment occuper les enfants pendant le repas du soir pour éviter l'incontournable concours de pitreries.

Ma première solution est de jouer avec les mots, jeux de rimes, liste de noms d'animaux :

 Les carottes, ça me botte ! Les épinards, quel panard !

Les navets, ça me plait ! Les radis, c'est mimi !

Le potiron, c'est trop bon ! Les courgettes, c'est trop bête !

La betterave, ça me gave ! Les tomates, ça m'éclate !

 

histoires_en_musique

Ma deuxième solution est d'écouter des histoires enregistrées sur CD. Il faut que les enfants maintiennent un niveau sonore suffisamment bas pour entendre l'histoire. J'ai aussi essayé une partie de "Musique à la carte" pour obtenir une atmosphère paisible propice à la mastication, cela fonctionne pas mal.

 

Calendrier_bonhommes

Ma solution de la dernière chance avant la solution ultime qui est de faire manger les enfants chacun leur tour est le tableau des bonhommes contents/pas contents. Le bonhomme peut être vert (content), orange (pas très content), rouge (fâché). Si le repas se passe bien, le bonhomme est vert.

  • Le plus souvent, le tableau se suffit à lui même, l'enfant est content de compter ses bonhommes verts qui matérialisent ses progrès.
  • Parfois, plutôt qu'un bonhomme vert, le parent réalise un petit dessin très coloré, qui contraste avec le bonhomme triste monochrome, pour récompenser l'enfant.
  • Enfin, dans d'autres cas, un certain nombre de bonhommes verts donnent droit à une récompense, un tour de manège par exemple.

L'idée est d'arriver à un cercle vertueux, les repas se passent mieux, les enfants prennent l'habitude de manger dans le calme et lorsque le tableau est fini, il devient superflu. Bon, ce n'est pas aussi idyllique mais ce tableau donne un bon coup de pouce en cas de situation de crise quand les méthodes douces (persuasion) et coercitives (punitions) ont échouées.